(G4-3-2) J’agis au lieu de me focaliser sur ce qui ne dépend pas de moi

MISE EN PRATIQUE
Rappel quotidien : 
Matin 
(par email)
Lecture de rappel : Matin - Midi (Alarme à programmer) 
Bilan et évaluation : Soir (auto-évaluation de 0 à 4 - D’insatisfaisant à très satisfaisant) (Tableau bilan sur 30 jours à imprimer ICI)

THEMEBien-être intérieur - Remplacer les pensées et émotions – par + - Agir

OBJECTIFS (critères d’évaluation)

Au lieu de me focaliser sur ce qui ne dépend pas de moi (pensées, désirs, émotions), je m’entraine à remplacer mes émotions – par des + de plus en plus vite. 
* Si l’évènement ne dépend de personne : J’accepte ce qui est arrivé et je cesse d’y penser.
* S’il dépend de moi que partiellement : J’accepte ce qui est arrivé et je m’accepte si j’ai donné le meilleur de moi-même.
* Sil dépend de moi totalement : Je ne me préoccupe que de ceux qui ont une valeur fondamentale pour moi.

Explication détaillée de la pratique

J’identifie la source de l’évènement pour pouvoir mieux réagir :

 

Si l’évènement ne dépend de personne : J’accepte ce qui est arrivé et je cesse d’y penser

Ils ne doivent pas faire l’objet de préoccupations (comme le temps). Accepter le monde tel qu'il est et non vouloir le changer est une clé de la sérénité.

Il faut accepter ce qui est arrivé et cesser d’y penser.
 

Si l'évènement dépend de moi que partiellement : J’accepte ce qui est arrivé et je m’accepte si j’ai donné le meilleur de moi-même

N'étant pas entièrement sous notre contrôle, il faut aussi les accepter.

Gagner une partie dépend aussi des autres. Il faut changer de perspective et au lieu de jouer pour gagner, nous devons jouer pour jouer du mieux que nous le pouvons et pour nous dépasser.

Il n’y a alors pas de perte possible. Il faut alors s’accepter et chercher à s'améliorer.

Quand je m'accepte tel que je suis, alors je peux changer (Carl Rogers)
 

Si l'évènement dépend de moi totalement : Je ne me préoccupe que de ceux qui ont une valeur fondamentale pour moi.

Le bonheur est impossible s’il dépend de quelque chose qui n’existe pas dans le moment présent.

L’attention au présent doit porter sur des choses faciles et simples à obtenir, ou mieux, déjà obtenues.

Bien-être intérieur

« La réalité, c’est que tout ce qui se passe dans le monde, ne sera jamais comme vous le voulez, mais vous pouvez faire en sorte que ce qui se passe en vous soit comme vous le voulez. »

 

Le bonheur est le vrai pourquoi de tout ce que vous faites dans votre vie

« La seule réelle entreprise de votre vie, est le bien-être humain. Toutes les autres sont des filiales. Vous ne serez libre des fruits de l’action, que si vous êtes joyeux. »

Le désir essentiel de l’homme est le bien être, le bonheur (avoir une vie agréable) : Obtenir le calme, la tranquillité, la liberté d’esprit.

 

Nous sommes à 100% responsable de notre bien-être intérieur

« Si vous n’acceptez pas la responsabilité de votre propre bien-être, rien ne peut vous réparer. Vous êtes la seule personne qui peut vous rendre heureux »

« Le contrôle du monde extérieur (les choses matérielles) peut créer du confort et de la commodité, seul le contrôle de votre monde intérieur peut créer le bien-être. »

« La qualité de votre vie dépend de votre paix et de votre joie, pas de vos vêtements, voiture ou maison. »

 

 Nous pouvons rendre toute expérience agréable. Il suffit de le décider car le contrôle est dans notre esprit.

C’est ce que nous appelons le bien-être intérieur... C’est notre capacité à être heureux quels que soient les évènements extérieurs.

Chaque jour et à chaque instant, nous pouvons ainsi décider de favoriser ou non notre bonheur, en prenant le contrôle de nos pensées, notre volonté, nos désirs, nos réactions émotionnelles.

 

Contrôler nos pensées et émotions est essentiel pour contrôler notre bonheur

Quand nous utilisons notre esprit, nous avons le choix de nous créer du bien-être ou de la misère.

Le vrai combat est dans notre tête, nous devons entrainer notre esprit à être plus fort que nos pensées et émotions.

Nos pensées et émotions travaillent contre nous. La plupart passent toute leur vie coincés dans leur pensées et émotions.

Pensées et émotions sont le drame psychologique que nous jouons dans notre tête. Elles n’ont aucune pertinence existentielle. Nous devons être capable de les diriger selon nos souhaits.

Le problème est que nous nous identifions aux pensées et émotions que nous créons, alors que nous pouvons créer le genre de pensées et d’émotions que nous voulons.

Nous devons apprendre à garder nos pensées et émotions, douces par notre propre nature.

Avec une bonne gestion des pensées et émotions, il n’y a pas de stress, d’anxiété, de tension.

La paix intérieure est possible si nous ne laissons pas les autres ou les événements contrôler nos émotions.

 

Le bonheur est une étape indispensable pour réaliser notre plein potentiel

« Le plein potentiel est indispensable au succès, et il n’est possible qu’avec l’exploration du bien-être intérieur.

Quand vous êtes joyeux par nature, vos actions s’élèvent à un niveau complètement différent. Il n’est possible d’être actif à sa capacité maximale que lorsque nous sommes très agréables en nous-même. »

« Nos vies deviennent belles non pas parce que nous sommes parfaits, mais par ce que nous mettons notre cœur dans tout ce que nous faisons. »

Pour libérer toutes les possibilités de notre existence, il faut faire le choix de viser le bonheur dans chacun des gestes que nous accomplissons.