(G1-3-1) Je filtre mes pensées pour me libérer de mes pensées inconscientes et compulsives

MISE EN PRATIQUE
Rappel quotidien : 
Matin 
(par email)
Lecture de rappel : Matin - Midi (Alarme à programmer) 
Bilan et évaluation : Soir (auto-évaluation de 0 à 4 - D’insatisfaisant à très satisfaisant) (Tableau bilan sur 30 jours à imprimer ICI)

THEMEPerception - Décoder les filtres – Filtrer ses pensées

OBJECTIFS (critères d’évaluation)

Je filtre mes pensées pour ne plus être assailli à longueur de journée par des pensées inconscientes, compulsives.

Explication détaillée de la pratique :

98 % des pensées qui m’assaillent à longueur de journée sont des pensées inconscientes, compulsives.

Notre mental collecte et analyse toutes les informations qui nous entourent.

 

Nous sommes incapable d’arrêter de penser et notre esprit vagabonde naturellement entre une multitude de pensées.

Notre cerveau ne sait plus faire la part des choses entre ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas.

 

Le problème, ce sont les pensées inconscientes et compulsives.

Penser n’est pas un problème, c’est la pensée seule, sans conscience, déconnectée qui est destructrice.

 

Les deux plus grands atouts de l’être humain que sont la mémoire et l’imagination, finissent par devenir une catastrophe quand ils échappent à notre contrôle.

 

Elles sont pour la plupart issues de notre passé ou de notre futur qui sont des illusions.

Le passé est un souvenir mémorisé (qui n’existe plus) et le futur une projection du mental, de notre imagination (qui n’existe pas ou pas encore).

 

Ces pensées inconscientes, fabriquées, forment une diarrhée mentale très éloignée de la vraie réalité. Nous vivons dans le cinéma mental que nous créons nous-même.

Le pire, c’est que ce cinéma est en majorité un drame car nos pensées sont polarisées par nos conditions de vie, qui sont liées au temps et aux problèmes présents, passés et à venir.

Je développe ma capacité à décoder les filtres qui déforment la réalité.

Je prends conscience de plus en plus rapidement de ce qui déforme ma perception.

Ces pratiques ont pour but de m’apprendre à décoder les filtres qui déforment la réalité et brouillent ma perception.

En retrouvant la clarté de ma perception, je vais retrouver ma liberté de choix.

« La perception, c’est sortir du brouillard, pour voir plus loin et avancer avec confiance »
 

Dans chaque situation et choix à réaliser, je dois prendre le temps de décoder les 2 types filtres qui composent ce brouillard :

Mes filtres intérieurs que j'ai construit moi-même... mes pensées et mes représentations

Les filtres provenant des sources extérieur... Leur origine et leur validité.